Plancher en métal

Sommaire

En constituant le sol d'un local, le plancher est l'élément permettant de séparer les différents étages d'une construction. Poutrelle, hourdis, bois… Le choix du revêtement dépend de l'usage du bâtiment. Zoom sur le plancher en métal qui permet notamment la mise en œuvre d'un plancher chauffant ou la pose de tout type de revêtement, dont le parquet.

Plancher métal : définition

Le plancher en métal, aussi appelé plancher métallique et plancher collaborant en métal, est un coffrage qui marie métal et béton.

Pour ce coffrage, le béton armé est coulé sur un profilé métallique large ou une tôle profilée à froid qui peut prendre la forme de bacs en acier.

Remarque : Ce coffrage participe de la résistance de l'ensemble du plancher car il peut être, pour tout ou partie, l'armature inférieure de la structure du béton.

Caractéristiques du plancher métal

Lors de la mise en œuvre de ce type de plancher, le profilé métallique reçoit le béton coulé qui sera ensuite travaillé selon les finitions esthétiques souhaitées ou enduit d'un autre revêtement.

À noter : Le profilé comporte des bossages sur ses flancs qui peuvent être employés comme cales. Il est constitué de dalles dont les dimensions sont comprises entre 10 et 24 centimètres.

Sa spécificité est qu'il permet de garder un accès sous la dalle, en créant un vide sous le plancher. Cela laisse la possibilité d'interventions et d'aménagements ultérieurs, tout en renforçant la lutte contre l'humidité et en limitant les risques d'infiltrations.

Bon à savoir : S'il est encore rare en construction neuve de maison individuelle, ce type de plancher est toutefois très apprécié dans les opérations de rénovation car il ne demande pas de gros travaux. Réservé au départ à des usages professionnels, il fait peu à peu son entrée dans l'habitat, notamment en raison de sa souplesse.

Plancher métal : avantages et inconvénients

On compte parmi les avantages du plancher collaborant métallique :

  • ses dalles lourdes qui restent pratiques et aisément transportables : très solides, elles peuvent supporter jusqu'à 700 kg de charge par mètre carr& ;
  • son installation facile et rapide : il peut être utilisé comme un plancher en béton classique ;
  • son coffrage, qui se prête très bien à la découpe et peut prendre diverses formes selon les besoins.

En revanche, sont constatés certains inconvénients à l'usage :

  • le temps de séchage du béton est assez long, aussi faut-il respecter un délai de 28 jours avant la première utilisation ;
  • une mauvaise isolation thermique et phonique, à corriger avec un revêtement adapté ;
  • une étude approfondie de la structure d'origine est indispensable avant de se lancer, car il représente une charge importante en rénovation de l'ouvrage existant, qui entraîne l'obligation d'étayer, c'est-à-dire de disposer des pièces de charpente (généralement des chevrons en bois) afin de soutenir les éléments constitutifs du plancher.

Installation et prix du plancher métal

Un plancher métal est en règle générale mis en œuvre par un professionnel. Mais les bricoleurs aguerris peuvent aussi le faire. Son installation peut nécessiter la mise en place de murets de fondation.

Moins onéreux que d'autres types de revêtement de sol, et plutôt rentable au vu du faible temps de pose, son prix va toutefois varier en fonction des caractéristiques et des dimensions des dalles et du revêtement.

Pour en savoir plus :

Ces pros peuvent vous aider