Paroi parisienne

Sommaire

La paroi parisienne est un procédé de soutènement formé d'éléments offrant une résistance verticale. Économique et rapide à mettre en œuvre, elle répond à des besoins spécifiques à connaître.

Principe de la paroi parisienne

La paroi parisienne est réalisée à l'aide de raidisseurs verticaux, implantés de manière régulière, le remplissage entre ceux-ci étant constitué de béton, le plus souvent projeté (parfois branché).

Remarque : il existe également des parois dites « berlinoises ». Le remplissage entre les raidisseurs verticaux est alors constitué d'un blindage en planches de bois, en prédalles de béton ou encore en plaques d'acier.

Les avantages et les inconvénients de la paroi parisienne

Économique et rapide à mettre en œuvre, la paroi parisienne offre une plateforme de travail sèche, propre et plane.

Côté inconvénients, la paroi parisienne n'est pas indiquée à proximité de constructions sensibles aux vibrations en raison des grandes déformations à prévoir avec ce type de soutènement.

Procédé d'exécution de la paroi parisienne

Les raidisseurs verticaux sont implantés de manière régulière, espacés de 1,5 à 2,5 m. Ils peuvent prendre la forme de pieux forés, moulés dans le sol, armés et bétonnés, ou de profilés métalliques, qui sont vibro-foncés dans le sol (par battage grâce à une pelle mécanique ou vibration de la poutrelle) ou scellés dans un fût de béton réalisé au préalable.

Le choix de la méthode dépend de la compacité du sol, de la place disponible et/ou des constructions voisines à préserver des vibrations. Le scellement dans un fût de béton est principalement utilisé dans le cas d'un sol très dur ou en présence d'obstacles souterrains. Le forage doit être alors comblé à l'aide de béton, de coulis de ciment, de sable et/ou de gravier.

Du béton est projeté entre les pieux ou les profilés métalliques, au fur et à mesure du terrassement. Ce terrassement se fait étapes par étapes, de 1 m à  2,6 m grand maximum en fonction du type de terrain, et sur une hauteur limitée.

Au-delà de 3 m de profondeur, la paroi parisienne peut être renforcée par des tirants d'ancrage, parfois provisoires. Ces tirants d'ancrage sont des dispositifs tendus, ancrés à une extrémité dans le terrain, et fixés à la paroi parisienne à l'autre extrémité.

Remarque : dans le cadre d'une paroi parisienne, la profondeur de l'excavation, sans ancrage supplémentaire, est généralement de 3 m maximum, contre 8 m maximum avec ancrage.

Domaines d'application de la paroi parisienne

La paroi parisienne est très souvent utilisée pour des excavations temporaires et peu profondes.

On la trouve en milieu urbain, où la surface du chantier est restreinte à celle de la surface de l'ouvrage à réaliser, mais aussi pour des chantiers de fouilles, ou encore pour la retenue de terre, dans le cas d'un glissement de terrain par exemple, mais alors uniquement en phase provisoire.

La paroi parisienne peut aussi être utilisée comme coffrage extérieur d'un mur de cave.

Bon à savoir : si la paroi parisienne n'est utilisée que comme excavation temporaire pour soutenir une construction, elle ne sera pas retirée et restera en place même une fois devenue inutile.

Réaliser une paroi parisienne

La paroi parisienne est réalisée par des entreprises spécialisées dans les fondations. Elle est généralement couverte par une garantie décennale.

Ces pros peuvent vous aider