Les différents types de sable

Sommaire

Le sable est avant tout un matériau naturel, issu du quartz ou du silex, largement utilisé dans le domaine de la construction. Le sable est constitué de grains plus ou moins fins, dont la dimension varie de 0,15 mm à 4,76 mm. En fonction de la taille des grains, on parle de sable fin, de gros sable ou de sable graveleux . Il existe ainsi différents types de sables, qui auront différentes utilisations en construction. 

Différents types de sables : sables naturels et sables artificiels

 On distingue les sables naturels des sables artificiels.

Sables naturels

Les sables naturels peuvent être issus des rivières. Également appelé « sable des rivières » ou « sable alluvionnaire », il se caractérise par sa forme arrondie et sa dureté, et il provient de l’action de l’eau sur les rochers.

Un autre type de sable naturel est le sable de carrière, extrait des sablonnières et à la forme angulaire. Le sable de carrière est soit retiré du sol en masse, soit fabriqué à partir de roches extraites en carrière.

Quant au sable de mer, qui provient de roches sous-marines, il est particulièrement chargé en sel. L’utilisation de ce type de sable nécessite un rinçage minutieux et peut être à l’origine d’éventuelles efflorescences.

Enfin, le sable de feuilles est un sable fin, comportant de nombreux vides d’air qui imposent lors de son utilisation une association avec d’autres sables. Ce sable est récupéré sur les reliefs montagneux.

Sables artificiels

Les sables artificiels comprennent les sables résultant du concassage de blocs de laitier des hauts-fourneaux, le sable concassé obtenu de façon identique mais sans filler, le laitier granulé ayant subi un refroidissement rapide, et le laitier broyé obtenu à partir du concassage du laitier granulé.

Qualités requises pour un sable naturel ou artificiel

Un sable est jugé de bonne qualité s’il remplit certaines conditions.

Tout d'abord, il ne doit pas renfermer plus de 3 % d’impuretés (limons, produits industriels nocifs, poussière etc.).

Ensuite, il doit être composé de grains de taille et de dimensions différentes, de manière à remplir les vides laissés entre les divers types de granulats.

Bon à savoir : pour ce faire, on utilise un matériel normé pour définir le module de finesse du sable. Ce matériel est constitué d’une colonne composée de différents tamis : le passage du sable à l’intérieur de ces différents tamis permet de connaître la quantité de grains par catégorie de taille. Le résultat de cette étude est appelé « module de finesse ».

Différents types de sables : utilisation des sables naturels et artificiels

Les sables naturels et artificiels sont employés dans le domaine de la construction pour la fabrication de mortiers et de béton.

Les sables vont augmenter l’ouvrabilité du mortier ou du béton en le rendant plus dense.

Toutefois, si les sables ronds sont plus malléables, les sables angulaires ont la particularité de rendre le béton plus résistant.

Des mesures particulières sont à prendre pour le sable artificiel provenant du laitier, ce dernier pouvant altérer les liants.

Remarque : les sables utilisés pour la fabrication du béton doivent répondre à la norme NFEN 12620.

Différents types de sables : prix des sables

On trouve le sable sous divers formats, qui influencent les prix.

Pour un sac de 1 m³ de sable alluvionnaire roulé, compter 70 €.

Pour du sable vendu en vrac, compter 45 € le m³ ou 6 € sac de 25 kg.

Ces pros peuvent vous aider