Plancher ossature bois

Sommaire

Un plancher ossature bois est un plancher reposant sur des pièces de bois, généralement des poutres ou des poutrelles. Cela implique qu’il y ait des vides entre les pièces de la charpente qui soutiennent le plancher, les poutres.

Les avantages d’un plancher ossature bois

Choisir un plancher avec une ossature en bois présente plusieurs intérêts :

  • Une ossature en bois est plus légère qu’une ossature en béton.
  • Elle n’engendre pas de poussières fines comme celles du ciment. Ainsi, les conditions de propreté sont nettement satisfaisantes.
  • Sa mise en œuvre est rapide.

La pose d’un plancher ossature bois

La pose d’un plancher ossature bois est une opération relativement technique. Si vous n’êtes pas un bricoleur aguerri, faites plutôt appel à un professionnel.

Le matériel nécessaire

Pour ce qui est du matériel, munissez-vous :

  • d’un niveau ;
  • d’une perceuse ;
  • d’un marteau ;
  • d’une scie circulaire ;
  • d’un crayon ;
  • d’un escabeau ou échafaudage si votre plancher est construit à l’étage.

Conseil : pour les matériaux, il est conseillé d’utiliser des poutres légèrement plus grandes qui permettront de faire des ajustements.

Les étapes préalables à la pose

Tout d’abord, il est important de définir la charge que va supporter votre plancher ossature en bois et sa fonction. Une fois ces précisions faites, vous pourrez ainsi définir l’entraxe des solives et des lambourdes. L’entraxe désigne l’espace entre les axes de la charpente en bois. Plus la charge sera importante, plus cette distance devra être petite. En moyenne, l’entraxe conseillé des solives est de 40 cm au maximum, mais référez-vous aux normes pour la calculer.

Attention à ne pas confondre les solives et les lambourdes. Les lambourdes de plancher (et non de parquet) sont des pièces de bois destinées à soutenir les solives par le dessus. Elles sont généralement le long des poutres porteuses du plancher. Les solives quant à elles sont disposées horizontalement et reposent sur les poutres porteuses. Elles sont destinées à soutenir le plancher, sur lesquelles il sera cloué.

Enfin, il vous faut définir le sens de portée des poutres. Ce doit être celui qui permet la plus petite distance entre les murs porteurs. Ne faites surtout pas reposer l’ossature sur une cloison, uniquement sur des murs porteurs.

Attention : veillez à entreposer vos matériaux au sec, de préférence dans la pièce destinée à recevoir le plancher ossature en bois, de manière à ce qu’ils s’adaptent aux conditions climatiques.

La pose en elle-même

  1. Fixez les sabots métalliques destinés à recevoir les poutres porteuses.
  2. Découpez les poutres aux dimensions précises des sabots.
  3. Placez les poutres dans les sabots et fixez-les à l’aide de pointes adaptées.
  4. Posez votre plancher et isolez-le en fonction de vos besoins.

À noter : tout au long de la pose, vérifiez bien l’horizontalité de votre ossature bois grâce à un niveau.

Où le trouver et à quel prix ?

Les éléments pour la réalisation d’un plancher ossature bois sont à retrouver dans tous les magasins de bricolage et de construction, mais également chez les constructeurs professionnels.

Si vous avez opté pour une pose par des professionnels, le devis variera en fonction des entreprises. Si vous préférez le poser vous-même, cela ne vous coûtera que les matériaux et le matériel nécessaire. Cependant, le prix variera selon de nombreux critères comme la surface, le type de bois, l’isolation nécessaire ou encore la charge que le plancher devra supporter.

Ces pros peuvent vous aider