Craie

Sommaire

La craie est une pierre calcaire générée par l'exploitation de carrières de grès, de silex et d'argile. Elle est de nature poreuse comme le tuffeau qui en est une variété, mais aussi légère et blanchâtre dont l'utilisation est rendue spécifique.

L'extraction et la fabrication de ce matériau donne lieu à des agrégats (comme le béton) à densité et composition variable. La craie est brut et entre dans un procédé d'usinage qui sépare les grains fins issus du broyage des blocs massifs et les moellons de différentes dimensions. La poudre résultant est utilisée dans la fabrication de peintures, de papiers et du plastique, alors que les pierres de taille sont exploitées pour la maçonnerie.

Hormis les applications plus domestiques, telles que le papier, les sculptures, les bâtons à écrire et quelques autres ustensiles, la craie est principalement destinée au domaine de la construction, aussi bien le gros œuvre (sous conditions) que le second œuvre.

Craie : pour la fabrication du ciment

La plupart des composants du ciment comme les carbonates de calcium, l'argile, la silice ou les minerais de fer sont extraits de roches calcaires et de la craie, avant d'être affinés et désagrégés en faible granulométrie. Le ciment est obtenu, une fois le mélange cuit et mélangé au gypse.

Pierre de craie

L'exploitation des gisements de pierre calcaire donne lieu à deux types de craie :

  • Craie blanche : elle se trouve en superficie de forage de roche ou de carrière et est de nature poreuse et sableuse, légère et fine. Son utilisation en moellon ou pour la construction de cloison n'est pas très recommandée. Elle a la caractéristique d'être faible aux efforts de compression et réagit négativement à la concomitance gel/dégel. Le broyage de cette pierre représente l'essentiel de la composition de la peinture.
  • Craie grise : son exploitation nécessite un forage en profondeur (de 20 à 40 m). Elle est beaucoup plus résistante que la blanche et présente un granulat plus élevé, ce qui permet une meilleure évacuation des eaux de ruissellement. Cette pierre ne doit pas être mise en œuvre sur un appui brut au sol. Un soubassement étanche, composé de pierres ou de briques est nécessaire afin de la protéger des remontées capillaires.

La craie comme matériau de construction remonte à un période antérieure au Moyen Âge et son usage a persisté dans le temps, notamment en raison de sa disponibilité, sa simplicité à la découpe et sa légèreté dans la mise en œuvre. Beaucoup de nos centres historiques, anciennes bâtisses, monuments, hôtels et demeures de maîtres sont érigés à partir de ce matériau.

Toutefois, la pierre de craie n'est pas idéale à l'édification. Sa faible résistance mécanique engendre beaucoup de fissures, voir des ruptures d'appareils. Il est nécessaire notamment d'observer un joint grossier et faiblement élastique entre les moellons. Cette élasticité a pour rôle de compenser les efforts à la reprise des charges. De même, un appareil en pierre de craie doit être entamé par les angles, avec l'application d'un parement en matière différente (brique, pierre).

Bon à savoir : de nos jours, les différentes sollicitations de la craie sont essentiellement destinées à la restauration et à la réhabilitation de bâtisses à caractère patrimonial. Lorsqu'il est utilisé en corps de logis, il doit être obligatoirement couplé à une isolation respirante (chaux, enduit, paille).

Les peintures à base de craie

La craie entrant dans la composition de la peinture est une poudre sableuse à base de carbonate de calcium. Son aspect rugueux, scintillant ou mat, est très sollicité dans les décorations intérieures, notamment pour donner du caractère à vos espaces. Ces peintures peuvent s'appliquer sur différents supports, tels que le bois, le béton brut, le ciment, ou encore l'acier. La mise en œuvre est sensiblement la même que pour les peintures traditionnelles, avec la préparation des supports (nettoyage, égalisation et assèchement) et l'application jusqu'à deux couches de peintures à craie sur un support déjà préparé (étalage d'une couche d'apprêt).

Bon à savoir : les travaux de peinture à la craie ne sont pas très spécifiques. Il est recommandé toutefois de prendre conseil auprès des vendeurs, sur les précautions à prendre selon la nature du support.

Utilisation agricole de la craie

La craie, tout comme la chaux, agit comme un régulateur du potentiel hydrogène (PH) des sols, sollicités dans les cultures. Il réduit ainsi les teneurs en acides et permet par voie de conséquence une fertilisation substantielle des plantations.  

Prix de la craie selon l'usage

Les différents prix de la craie selon l'usage qu'on en fait :

  • peinture multi-supports (2,5 l) : 35 € ;
  • tout-venant craie (0/4) (tonne) : à partir de 5 € ;
  • enduit de façade craie (25 kg) : 13 € ;
  • enduit de parement craie (25 kg) : 19 €.

Une grande variété de pierres de craie calibrées est également vendue dans les carrières. Les prix varient selon les dimensions souhaitées.

Ces pros peuvent vous aider