Béton haute performance

Sommaire

Le béton haute performance, connu sous l’abréviation BHP, est un béton spécial mis au point dans les années 1980. Le béton haute performance est utilisé pour ses propriétés mécaniques exceptionnelles : une remarquable résistance à la compression, une porosité moindre et une durabilité accrue.

Composition du béton haute performance

À partir de la théorisation de la composition des bétons dans les années 1940, on sait que pour obtenir un béton résistant, il faut limiter le pourcentage de vides (la porosité). La composition du béton haute performance est élaborée à partir de ce constat :

  • Une teneur en eau faible rendue possible grâce à l’ajout de superplastifiants (1 à 3 % du poids du ciment). Les superplastifiants assurent une meilleure répartition des particules fines dans le ciment.
  • Une granulométrie constituée de particules fines qui permet de combler les vides.
  • Un ciment de type CEM I, CEM II ou CEM III.
  • Des additifs : cendres volantes silico-alumineuses, laitiers de haut-fourneau, etc. Ces additions permettent de renforcer la résistance mécanique du béton en le rendant plus compact.

Bon à savoir : la fumée de silice peut être utilisée pour obtenir des bétons de très haute performance.

Propriétés du béton haute performance

Une résistance à la compression rapide et importante : le béton haute résistance offre une résistance à la compression remarquable dès son plus jeune âge (une résistance à la compression de 55 à 100 Mpa à 28 jours au lieu d’une résistance de 20 à 50 Mpa pour un béton ordinaire). Le béton haute performance bénéficie également d'une meilleure ouvrabilité due à la présence de superplastifiants et d'une très faible perméabilité en raison de sa faible porosité. De plus, le BHP a une très bonne résistance aux agents agressifs du fait de sa faible perméabilité. Enfin, son excellente résistance mécanique lui permet de faire face aux cycles gel/dégel et de résister à la déformation lorsque le béton est soumis à des charges importantes sur le long terme. 

Bon à savoir : la norme NF EN 206-1 définit le béton à haute résistance : « béton appartenant à une classe de résistance à la compression supérieure à C 50/60, s’agissant de béton de masse volumique normale ou de béton lourd, et supérieure à LC 50/55, s’agissant de béton léger. »

Utilisations du BHP 

Le béton haute performance est utilisé pour les ouvrages nécessitant une résistance élevée : les travaux souterrains et les tunnels, les parkings, les ouvrages d’art, les travaux en milieu marin, les éléments préfabriqués, les ouvrages exceptionnels tels que les centrales nucléaires ou les ponts.

Exemples  : le pont de Normandie d’une longueur totale de 2 141 m inauguré en 1995 ; le Viaduc de Millau d’une longueur de 2 460 m ouvert depuis 2004 ; Ie pont de la Severn en Grande Bretagne d’une longueur de 5 km ; Ie pont Vasco de Gama au Portugal d’une longueur de 12 km en 1998.

Béton haute performance : quel prix ?

Le béton haute performance est plus onéreux que le béton ordinaire en raison de ses caractéristiques mécaniques. En raison de la spécificité de la formulation, chaque fournisseur applique sa propre tarification. Pour des petits travaux, certains fournisseurs proposent des sacs d’additifs pour réaliser des bétons haute performance à la bétonnière aux environs de 15 €.

Ces pros peuvent vous aider