Maison organique

Sommaire

Les photos ou les dessins de maisons organiques semblent sortis de films, BD ou livres de science fiction, telles les maisons des Hobbits de J.R.R. Tolkien. Pourtant, ces images sont des lieux de vie bien réels, habités concrètement, également au sens spirituel du terme.

La notion de maison organique peut être très diverse : de l'auto-construction à des constructions très élaborées et de qualité supérieure : les prix sont donc encore plus variés que pour des constructions traditionnelles.

Qu'est-ce qu'une maison organique ?

L'architecture organique est basée sur l'observation et le respect du « Vivant » avec un grand V : la nature dans son ensemble, y compris les Hommes. Ce concept ne date pas d'hier : dès le début du XXe siècle, des novateurs inspirés, des écologistes avant-gardistes conçoivent, bâtissent ces maisons tout droit sorties de leur imagination débordante. Leur créativité est telle qu'on peut dire que les maisons organiques sont à la croisée de l'architecture, de la sculpture et de la philosophie.

Les maisons organiques ne rentrent pas dans le cadre des logiciels de conception, d'ailleurs elles ne rentrent dans aucun cadre ! Leurs créateurs, rebelles à toute pensée rectiligne, traquent à la pointe de leur crayon un habitat toujours plus humain et, surtout, en osmose avec la nature, qui se fond dans son environnement.

Quelques caractéristiques des maisons organiques

Techniques de camouflage

La maison organique est conçue de sorte que l’originalité du paysage soit préservée, contrairement à la plupart des constructions qui transforment le paysage selon les exigences du bâtiment. Si l’arbre, le rocher, le ruisseau sont là, ils ont la priorité. Il s'agit alors de trouver la juste complicité pour partager l’espace avec eux.

La forme n’est pas recherchée en elle-même. Bien au contraire, la structure habitable s’adapte, voire s’efface, pour laisser vivre en harmonie l’homme avec la nature. C'est pour cela que, généralement, la maison organique a une forme ovoïde.

La terre, plus particulièrement la terre végétalisée, joue un rôle important dans la plupart des maisons organiques : elle permet un véritable camouflage des habitations.

Matériaux des maison organiques

Mis à part la terre, et en particulier la terre végétalisée, le bois est un matériau incontournable des maisons organiques. Matériau vivant par excellence, le bois est utilisé de préférence brut.

La technique du voile béton est aussi largement utilisée pour construire ces maisons. Il s'agit de béton projeté sur un treillis métallique à maille fine qui est soudé sur une armature de soutien. Celle-ci est modelée selon les formes souhaitées. Cette technique permet de réaliser n'importe quelle forme in situ.

N’oublions pas la paille, matériau organique isolant, dont les techniques constructives se professionnalisent et se vulgarisent, notamment grâce au travail de l'association des Compaillons.

Maisons vivantes

Les maisons organiques sont des maisons vivantes. En effet, elles sont inspirées du vivant : grâce à l'observation des végétaux et aussi de la façon dont certains animaux construisent leur habitat. Elles sont également évolutives, certains iront jusqu'à dire « en mutation permanente ». La maison organique a la capacité de s'adapter à l'évolution de ses habitants, selon leur nombre et leur mode de vie.

Avantages d'une maison organique

La forme ovoïde d'une maison organique permet d'utiliser moins de matériaux, donc moins de poids et de mise en œuvre, mais aussi moins de pertes thermiques (les volumes sont plus compacts : c'est-à-dire moins de surface en contact avec l'extérieur pour le même volume habitable). La suppression des angles élimine les joints, les parties fragiles du bâtiment, évitant ainsi une mise en œuvre délicate.

L'isolation d'une maison organique doit être irréprochable et utiliser des matériaux de préférence bio-sourcés (chanvre, liège, fibre de bois, paille). Ce qui permet des économies d'énergie et de CO², et un meilleur confort du bâtiment.

Une maison organique est uniquement montée sur plots réglables, ce qui permet d'éviter les fondations et le terrassement.

Les maisons organiques sont mieux protégées contre les orages et les vents violents, notamment grâce à l'absence d'éléments saillants. De plus, la stabilité des formes rondes et du système constructif en voile béton permet une très bonne résistance aux séismes.

Inconvénients d'une maison organique

Il n'est pas aisé de trouver un concepteur qui sache allier la créativité, la compétence technique que requiert l'acte de construire et qui soit en adéquation avec votre sensibilité.

Un autre inconvénient est la difficulté d'obtenir le permis de construire d'une telle maison. À titre d'exemple, la plupart du temps, les toits à pentes plates sont imposés. Il faut donc s'armer de patience et de pouvoir de persuasion face aux responsables territoriaux.

Ces pros peuvent vous aider