Faire des fondations pour un mur

Sommaire

Les fondations sont la base de toutes constructions, ce sont elles qui assurent la pérennité de l'ouvrage dans le temps en répartissant le poids de la construction de manière égale sur le sol.

S'il est indispensable de demander conseil à un professionnel, un géotechnicien, pour une construction importante, vous pouvez vous en dispenser pour les fondations d'une construction légère et si le terrain ne comporte pas de difficultés particulières (terrain pentu, sol imperméable, etc.).

Déterminer son emplacement, creuser, faire du béton et remplir la fouille sont les étapes essentielles pour réaliser les fondations pour un mur.

Zoom sur les fondations

Pour une construction légère et peu haute, une fondation superficielle ou semelle filante est suffisante dans un sol stable et dur.

Les dimensions de la fondation sont définies selon les principes suivants :

  • La fondation doit être hors gel, sa profondeur est déterminée en fonction de la région ;
  • L’épaisseur (ou largeur) de la fondation est équivalente à deux fois la largeur du mur s’il dépasse 1 m de haut. Cependant, l'épaisseur minimale d'une fondation non armée est de 30 cm. Par ailleurs, si l'épaisseur obtenue par calcul est trop importante, il est préférable de faire une fondation armée : cela réduit le coût et améliore la sécurité.

Exemple : pour un muret en parpaing de 1 m de haut et de 20 cm de large, la fondation doit faire 40 cm de large environ.

1. Repérez la fondation au sol

  • À l'endroit précis du futur mur et à chaque extrémité, plantez des piquets de bois (tasseaux) au niveau des angles.
  • Préparez des « chaises » ou portiques de bois en clouant deux tasseaux aux extrémités d’une traverse formée par un troisième tasseau. Le portique doit être plus large que la fondation. Fabriquez un portique pour chaque extrémité du mur.
  • Faites des encoches dans la traverse qui correspond à la largeur de la fondation.
  • Reliez les chaises entre elles à l'aide de cordeaux tendus entre les encoches.
  • Reportez sur le sol le tracé précis de la fondation à partir des cordeaux tendus, en vous aidant d'un fil à plomb et/ou d'un niveau à bulle.

Note : vous pouvez marquer deux encoches supplémentaires sur la traverse correspondant à la largeur du mur, et ensuite tendre des cordeaux pour délimiter l'emplacement du futur mur.

2. Creusez la fondation

  • Vous pouvez creuser la fondation à la pelle et à la pioche si la fondation est peu profonde et assez courte.
  • Si le sol est difficile et/ou les fondations sont importantes, utilisez une minipelle (en location).
  • Soyez précis et régulier : suivez scrupuleusement le tracé de la fondation, et veillez à creuser des parois d'aplomb. Vérifiez avec le fil à plomb.
  • Disposez des piquets pour repérer la profondeur au niveau de chaque angle. Une fois la profondeur atteinte, damez soigneusement le sol de manière à ce qu’il soit bien plan.

Note : si la semelle est large, placez des planches sur les côtés qui serviront de coffrage de la semelle.

  • Contrôlez avec le niveau à bulle.

Attention : une fois la fouille creusée, ne tardez pas à couler la fondation car s’il pleut le travail sera détérioré et il faudra recommencer.

3. Mettez en place l'armature

  • Sur le fond de fouille, déposez un lit de gravier à forte granulométrie sur 10 cm d'épaisseur environ.
  • Lissez bien le lit de gravier.
  • Sur le lit de gravier, disposez des cales de 4 cm d’épaisseur afin de surélever le ferraillage.

Note : le ferraillage doit toujours être enrobé de béton sur une épaisseur minimale de 4 cm.

  • Posez votre ferraillage de semelle. Les éléments d'armature sont ligaturés ensemble avec du fil de fer. Respectez l’espace minimal de 4 cm par rapport au bord de la fondation.

4. Préparez et coulez le béton

  • Préparez un béton dosé à 300 kg/m3 dans la bétonnière.
  • Coulez le béton dans la fondation à l’aide d’une brouette.
  • Une fois le béton coulé, tassez et lissez la surface du béton à l’aide d’une planche ou d’une taloche pour qu’elle soit parfaitement de niveau et plane.
  • Laissez sécher environ 48 h avant de construire le mur.

Ces pros peuvent vous aider