Étanchéité du soubassement

Sommaire

Juste au-dessus des fondations d'une construction, le soubassement peut être partiellement ou totalement enterré. Ce contact de l'ouvrage maçonné avec le sol implique de nombreuses contraintes aussi bien mécaniques (poids de la construction, pression du sol...) que d'étanchéité à l'eau, à l'humidité, aux racines des végétaux et aux insectes. L'étanchéité du soubassement est une phase indispensable à ne pas négliger lors de toute construction.

Étanchéité du soubassement : pourquoi ?

La protection de soubassement est une obligation stipulée dans le DTU (document technique unifié) de la maçonnerie et de la construction (DTU 20.1). Mais la protection de soubassement ne se limite pas à la pose d'une nappe d'étanchéité alvéolaire (NEPE) qui assure une isolation mécanique et éventuellement un drainage. L'étanchéité ou l'imperméabilisation du soubassement se fait directement sur la maçonnerie avant la pose de la protection, afin de réaliser une isolation performante entre la terre de remblai et les parois maçonnées.

Niveaux d'étanchéité du soubassement

On distingue deux niveaux d’étanchéité du soubassement (hors la protection mécanique) :

Imperméabilisation

L'imperméabilisation se limite à empêcher le passage de l'eau (des sels minéraux, insectes, racines...) mais laisse le matériau du soubassement respirer grâce aux échanges aérauliques.

Étanchéité stricte

L'étanchéité proprement dite consiste à faire obstacle au passage de l'eau (des sels minéraux, insectes, racines...) mais aussi de l'air chargé d'humidité qui est source de condensation.

Quel produit pour l'étanchéité du soubassement ?

C'est en fonction du type d'étanchéité (terme générique) que l'on choisit le produit ou le matériau à appliquer sur le soubassement.

Les produits imperméabilisants

Les produits imperméabilisants se trouvent sous forme de peinture ou d'enduits que l'on applique par projection ou par étendage directement sur la maçonnerie. On distingue deux grandes familles de produits d'imperméabilisation du soubassement : les produits gris qui sont des enduits à base de ciment (doivent répondre aux exigences du DTU 26.1 et à la norme NF 998-1) et les produits noirs qui sont à base de bitume et s'appliquent comme une peinture épaisse.

Les produits d'étanchéification

Les produits d'étanchéification sont des revêtements souples en bitume élastomère, qui se présentent généralement sous la forme d'un film caoutchouteux avec lequel on emballe tout le soubassement auparavant traité avec un primaire d'accrochage. Ces produits d'étanchéité (à l'eau et à l'air) se distinguent en fonction de leur méthode de pose.

Les complexes à souder : les bandes de film sont soudées ensemble durant leur application avec un recouvrement afin de réaliser une membrane totalement étanche adhérant également au support par soudage. Il s'agit d'un soudage à chaleur modérée qui ne réclame pas de connaissance spécifique et un simple chalumeau d'étancheur.

Les complexes à coller : les bandes se collent entre elles à froid avec un recouvrement suffisant mais aussi contre le mur grâce au primaire dont il a été enduit.

Bon à savoir : on classe les niveaux d'étanchéité ou d'imperméabilisation des murs en deux catégories. Lorsque les murs des locaux ne peuvent supporter aucune trace d'humidité (locaux habitables, bureaux, salles de jeu ou de cinéma...), ils sont classés en première catégorie, celle qui réclame l'usage d'un produit d'étanchéité du soubassement. Les murs des locaux non habitables qui peuvent supporter quelques traces d'humidité (chaufferie, cave, garage...) sont placés en deuxième catégorie, ce qui ne nécessite que la pose d'un enduit ou d'une peinture d'imperméabilisation.

À savoir avant d'acheter

Les produits destinés à recouvrir les parois enterrées doivent être choisis et appliqués conformément au DTU 20.1 Maçonnerie et au DTU 26.1 Mortiers et enduits.

Les mortiers de soubassement sont les moins onéreux car il s'agit de mortiers d'imperméabilisation et non des films d'étanchéité. Les mortiers d'imperméabilisation sont des mortiers industriels auxquels on ajoute un adjuvant (hydrofuge, imperméabilisant, super-plastifiant...). On peut acquérir le mortier de soubassement prêt à l'emploi (BPE), en sac et à réaliser soi-même ou le confectionner entièrement en achetant uniquement l'adjuvant.

Les films bitumeux élastomères ainsi que les primaires d'accrochage et/ou de collage s'achètent en fonction du type de pose que l'on souhaite effectuer (soudage ou collage) en s'assurant d'employer des produits compatibles entre eux.

Prix de l'étanchéité du soubassement

Les principaux produits d'étanchéité et d'imperméabilité du soubassement (Afitex, Axter, Mapéi, Parex, Lanco, Sika, Siplast, Soprema, Weber & Broutin...) sont disponibles aussi bien sur Internet que dans les magasins de bricolage ou chez les vendeurs de fournitures de BTP.

Il faut compter entre 30 et 60 €/m² pour la confection et la pose d'un mortier ou enduit d'imperméabilisation posé par un professionnel et rajouter le même prix pour la fourniture et la pose d'un film d'étanchéité à souder ou à coller (10 € environ le m² en grande surface).

Important : attention aux impératifs requis pour la performance en étanchéité de soubassement. La totalité des fabricants de films d'étanchéité requièrent une pose en complexe bi-couche, c'est-à-dire la pose du film d'étanchéité sur un enduit d'imperméabilisation.

Ces pros peuvent vous aider